La Planète des singes a 50 ans : saviez-vous qu’une autre fin était prévue ?

Cette semaine, “La Planète des singes”, chef d’oeuvre de la science fiction avec Charlton Heston, fête les 50 ans de sa sortie en France. Saviez-vous que le film devait à l’origine se terminer par une autre scène ?

1. Taylor (Charlton Heston) découvre la Statue de la Liberté
+

© Swashbuckler Films

Egaré dans l’espace-temps, un engin spatial américain s’écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués…

Dès sa sortie en 1968, La Planète des singes est devenu un grand classique du cinéma de science-fiction et un film culte, grâce aux maquillages révolutionnaires réalisés par John Chambers, mais aussi en raison de sa scène finale, qui a profondément marqué les esprits. Alors qu’il est parvenu à s’échapper avec Nova (Linda Harrison), Taylor, le héros interprété par Charlton Heston, découvre avec horreur les vestiges de la Statue de la Liberté sur une plage : c’est sur Terre qu’il est depuis le début, une Terre désormais dominée par les singes. 

Cette fin a été suggérée par Rod Serling, l’un des scénaristes. Selon la rumeur, Pierre Boulle, l’auteur du livre dont le film est adapté, a été très contrarié par ce choix. Plus tard, il s’est ravisé, préférant même cette nouvelle fin à celle qu’il avait écrite. Dans son roman, le personnage principal, appelé Ulysse, parvient à quitter la planète des singes avec sa femme Nova et leur fils Sirius. En retournant sur Terre 700 ans après son départ et en atterrissant à Paris, il a la surprise d’être accueilli par un gorille : la Terre a donc elle aussi été dominée par les singes.

Plusieurs autres fins avaient été imaginées, et l’une d’elles avait même été tournées. Dans cette fin, on découvrait Nova, jouée par Linda Harrison, enceinte. Cette fin ouverte annonçait le renouveau de l’humanité. Les producteurs, n’étant pas du tout convaincu par cette dernière séquence qui laissait présager une inévitable suite, ont décidé de la couper au montage. Pour le meilleur, puisque le twist final a fortement contribué au succès du film. 

Pour autant, cela n’a pas empêché à La Planète des singes d’avoir quatre suites : Le Secret de la planète des singes (1970), Les Evadés de la planète des singes (1971), La Conquête de la planète des singes (1972) et La Bataille de la planète des singes (1973). En 2010, une nouvelle franchise a vu le jour, qui revient sur les origines de la planète des singes, avec La Planète des singes : Les origines, puis L’Affrontement (2014) et Supprématie (2017). Ce dernier opus annonce par ailleurs une nouvelle série de films. 

Redécouvrez la bande-annonce de La Planète des singes, qui fête ses 50 ans :

La Planète des singes Bande-annonce (2) VO

 

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *